Devenir Osmiculteur

Commencer avec ce simple projet d’installer un habitat Chalet ou Dortoir dédié aux Abeilles Solitaires signifie que vous agissez directement sur l’écologie de notre planète. A travers ce geste simple, vous devenez acteur du bon équilibre de la nature et de sa protection à l’échelle de votre environnement proche mais qui aura également des répercussions très positives ailleurs.

Se préoccuper de ces petites créatures est un symbole, porteur d’espoir pour l’avenir. Alors oui, vous pourrez être fiers d’avoir respecté Dame nature, de l’avoir encouragée, d’avoir participé(e) à son plein épanouissement en sauvant des abeilles mais ce n’est pas tout ! Cette aventure au fil de l’apprentissage et de votre curiosité, vous amènera beaucoup d’anticipation, de plaisir, de satisfaction et de fascination à voir les abeilles arriver et les premiers tunnels bouchés

Les tunnels d'abeilles solitaires se bouchent

Les tunnels d’abeilles solitaires se bouchent

…et vos premiers cocons.

Le partage des activités d'osmiculture

Vous parlerez avec une fierté discrète de ce que vous avez fait pour ces abeilles sauvages, solitaires, qui sont douces et farouches.

En automne vous vous rendrez compte à quel niveau vous les avez aidées.  Le printemps prochain quand vous regarderez la nouvelle génération de jeunes abeilles émergée de ses cocons, vous serez fascinés ; vous allez être comme un parent, peut-être légèrement anxieux pour un cocon ou deux qui n’a pas éclos tout de suite avec le reste, mais fier quand, avec un peu de patience, vos petits s’envoleront un par un.

Voici le premier vol d’une abeille solitaire :

Puis vous allez regarder, examiner vos fleurs et vos arbres fruitiers d’une autre façon.  Vous allez peut-être essayer de prendre en photo une de vos abeilles sur les bourgeons mais vous allez voir qu’elles volent plus vite que les abeilles à miel, qu’elles bougent rapidement entre les fleurs et qu’elles n’ont probablement pas le temps de poser devant la camera…

Abeille maçonne rapide

Abeille maçonne rapide qui ne pose pas pour la photo.

Vous apprécierez mieux vos fruits bios et libres de pesticides, vos fleurs. Tout ceci parce-que vous avez pris une décision responsable et concrète : d’aider les abeilles douces, les abeilles solitaires et sauvages de votre environnement, et leur donnant une meilleure chance de survive et de repeuplement.

Nichoirs à abeilles solitaire : Chalet et Dortoir

Achetez un chalet de test ou, si vous avez déjà des abeilles qui bouchent les trous chez vous, un dortoir sera le meilleur choix.

8 Responses to Devenir Osmiculteur

  1. SUCCOJA Michèle says:

    Bonjour
    Ou peut-on se procurer des abeilles ?
    Je vis dans la Manche, à la campagne, sur 20 ha destinés à l’élevage de moutons. je pense que des abeilles trouveront ce dont elles ont besoin et que je pourrais leur acheter un dortoir.
    Merci de me tenir informée
    Cordialement

    • Paul B says:

      Bonjour Mme Succoja,
      Merci pour votre question (et votre achat) – nous sommes focalisés sur les abeilles indigènes. La perte de leur habitats naturels est aussi importante et mortel pour ces populations que les problèmes liés aux pesticides. Donc il faut tourné toute notre attention sur notre patrimoine naturel et le repeuplement local des abeilles de notre environnement. Dans ce contexte, je préfère décourager le transfert ou commerce des cocons et encourager chacun à se focaliser sur ce que peut être fait pour les populations locales.
      Avec un bon nichoir et la technique de l’Osmiculture, vous pouvez facilement augmenter vos populations (plusieurs espèces) et éviter toutes les complications et risques (de parasites et de maladies).

  2. Bonjour, je sais désormais par quels insectes les trous d’aération de mes fenêtres sont bouchés chaque année ! Du coup, je ne sais pas trop quoi faire…car j’aime les abeilles mais mes pièces ont besoin d’être aérées. Je sais, je vais mettre un voile devant les trous et des nichoires à proximité. :o)
    Bien à vous.

    • Paul B says:

      Bonjour Mme Pineau,
      Ce n’est pas facile à premiere vu de savoir ce qu’on peut faire pour éviter que ces abeilles bouchent les trous d’aération de fenêtres. C’est un signe de manque d’espaces naturelles pour ces abeilles et la seule option possible pour elles c’est de s’installer dans nos bâtiments – donc c’est un peu leur désespoir car les tunnels dans les cadres n’ont pas plus de 9cm de profondeur. Ce n’est pas assez pour l’épanouissement de la population chez soi, juste une petite chance de survie.

      J’ai vu que vous avez commandé un nichoir – merci pour votre investissement et votre soutien dans ce projet. Maintenant avec les informations que j’ai mis à votre disposition vous allez devenir un Osmiculteur chevronné !

  3. Paul says:

    Je voudrais savoir les périodes et la durée d’occupation de ces nids ?
    Faut-il les renouveler ? et quand ?…
    Pas moyen de trouver ces renseignements sur internet !…
    Merci.

    • Paul B says:

      Bonjour,
      Cette une question de qu’elles espèces sont chez vous, celles qui traversent votre terrain et les individu et qui sont susceptibles d’aller dans les nichoirs (un nichoir bien conçu). L’Osmiculture est focalisé plutôt sur les abeilles de printemps (les maçonnes) comme l’Osmia cornuta et L’Osmia rufa qui sont les abeilles indigènes les plus répandues en France (plus présentes que l’abeille à miel). Les O. cornuta commencent à faire leurs nids en mars et selon la taille de la population sont actives jusqu’à fin mai. Les O. rufa commencent à nicher en Avril et leur activité se terminent en Juin.
      De juin jusqu’en Août nous voyons plusieurs espèces d’abeilles tapissières. La vie est plus dure pour elles – elles ont moins d’occasion de trouver des tunnels (prises par les abeilles de printemps) et la matière pour faire les cellules de leurs nids – les feuilles – requiers plus de manipulation. Elles auront moins de progéniture 6 à 15 selon les conditions en comparaison des maçonnes (20 à 40).
      Cependant les principes derrière le repeuplement actif de ces espèces sont les mêmes – mise en place de tunnels propres au début de la saison, l’examen des nids et l’élimination manuelle des parasites pour donner la meilleure chance à la population. Comme ces renseignements n’était pas visibles sur internet, les détails de cette activité sont réunies maintenant sur mon site, pour toute personne prête à activement gérer les populations de ces espèces d’abeilles.
      Pour plus d’informations sur l’histoire derrière ce projet, allez voir mon bio.

  4. Roger says:

    Bonjour,
    J’habite en plein centre ville et j’avais bien remarqué que mes trous d’aération étaient tout le temps bouchés. J’ai donc franchi le pas et avec des voisins nous avons installé des dortoirs fabrication maison mais qui respectent vos spécifications bien que nous les ayons faits avant de découvrir votre site.
    La question que je me pose est simple : quand les abeilles doivent elles sortir de leurs tunnels?
    Merci de votre réponse

    • Paul B says:

      Bonjour Roger,
      Le cycle pour les abeilles maçonnes (et solitaires) est normalement annuel, donc il y aura une seule génération par an. Les abeilles en générale ne vivent plus que quatre à six semaines. Si vous trouvez des tunnels bouchés en avril cette année, c’est probable que leurs progénitures vont émerger en avril/mars de 2015. Par contre il y a une exception une espèce d’abeille tapissière présente vers la fin de d’été qui est capable d’avoir 2 générations, mais seulement si la chaleur se prolonge.
      Paul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>